Communications et publications

colloque-etudiant-appel-commAppel à communications


Normes de présentation des actes de colloque

CALENDRIER

  • Envoi du texte pour les actes du colloque : 15 juin 2018
  • Acceptation ou demande de modification : 15 juillet 2018
  • Acception définitive pour publication dans les actes du colloque : 1er septembre 2018.

L’appel à communications s’adresse à des étudiants gradués et des universitaires de différentes disciplines: études touristiques, géographie, management, marketing, histoire, urbanisme, sociologie, sciences économiques et politiques. Les approches de recherche valorisées  s’appuient aussi bien sur des méthodes qualitatives que quantitatives.

Les étudiants des cycles supérieurs dont les travaux de recherche portent sur le tourisme deviendront la main-d’œuvre hautement qualifiée dont l’industrie touristique a besoin pour son développement et son essor. Ce colloque se veut l’occasion de rencontres et de partage pour ces leaders de demain.

ACTES DE COLLOQUE

Les communications acceptées seront publiées sous format électronique dans les actes du colloque. Les communications acceptées seront publiées sous format électronique dans les actes du colloque. Les actes feront partie de la série des notes de recherche du Groupe de recherche et d’intervention Tourisme, Territoire et Société (GRITTS).

Le document final doit être d’un maximum de 3000 mots. Les manuscrits ne seront pas révisés, les auteurs seront donc entièrement responsables de la mise en forme et de la qualité linguistique. Un article non conforme pourrait ne pas être publié.

Vous devez suivre le guide et les normes de présentation afin de soumettre votre manuscrit pour les Actes du colloque.

Pour toute demande d'information, vous êtes invités à contacter par courriel M. Dominique Lapointe, Ph.D. professeur à l'Université du Québec à Montréal : lapointe.dominic@uqam.ca.

Les manuscrits doivent donc être transmis sous format Word - par courriel - à M. Dominic Lapointe et ce, au plus tard le 15 juin 2018.


PROPOSITIONS DE COMMUNICATIONS

La période de soumission des proposition de communication est échue. Pour plus d’information consultez l'appel à communication.

Pour rédiger une proposition de communication

Voici quelques éléments que vous pouvez considérer inclure dans votre proposition de communication. Il ne s’agit pas d’un plan à respecter, mais plutôt d’un guide auquel vous référez si vous en avez besoin.

  1. Le titre (provisoire) de la communication que vous proposez
  2. Un résumé en (un ou deux paragraphe) Ce résumé peut contenir un aperçu du contexte théorique, une problématique ou question (s) de recherche, la méthodologie, les résultats ou les résultats attendus. Vous pouvez mentionner à quel stade le projet de recherche se trouve (en cours d’élaboration, en collecte de données, achevé, etc.)
  3. Une courte bibliographie partielle
  4. Une brève présentation de l’intervenant.

Voici un exemples de proposition :

Quel point de rencontre entre innovation, authenticité et développement durable à la Vallée Bras-du-Nord (Québec)

Par Isabelle Falardeau, Étudiante au doctorat en sciences géographiques,
Université Laval (Québec)

L’industrie touristique doit constamment innover face à la concurrence et aux touristes. L’innovation ne se limite pas à la création d’idées nouvelles, mais implique que la réalisation des idées novatrices doit créer de la valeur (Edwards et al., 2008 ; Hjalager, 2010). L’authenticité apparaît également comme centrale pour les organisations touristiques qui veulent attirer les touristes (Hall, 2007). Alors que l’innovation est souvent réduite à la nouveauté (Brooker et al., 2012), l’authenticité fait écho à la tradition (Cohen, 1988). Cette apparente dualité n’empêche pas le recours aux concepts combinés. Une approche de développement durable et les réseaux sont deux éléments contextuels qui permettent de les concilier. 

Il apparaît donc pertinent de s’interroger sur la rencontre entre innovation, authenticité et développement durable dans les réseaux touristiques. La communication proposée soulève deux questions. Premièrement, déterminer comment l’innovation et l’authenticité sont intégrées dans le développement de l’offre touristique. Deuxièmement, identifier comment un réseau d’organisations permet de concilier innovation et authenticité dans une perspective de tourisme durable.

 Celles-ci sont étudiées à travers le cas d’un réseau d’acteurs de la région touristique de Québec, la Vallée Bras-du-Nord. La méthodologie comprend des méthodes qualitatives (technique des groupes nominaux) et quantitatives (questionnaire quantitatif).

Les résultats préliminaires suggèrent que le succès de ce réseau est tributaire de la collaboration entre les organisations qui le composent. En effet, la Vallée Bras-du-Nord a fait le choix du modèle associatif. Cette structure, favorisant une approche durable, est identifiée comme d’une importance centrale dans l’innovation et l’authenticité perçues par les touristes. L’innovation du territoire étudié, de faible densité et dévitalisé suite à la baisse d’exploitation forestière et agricole, est de se réinventer via le tourisme. De plus, l’authenticité de l’organisation est associée à la qualité des prestations, ainsi qu’à la reconnaissance de l’industrie, incarnée par nombre de prix décernés à l’organisation. 

Références : 

Brooker, E., Joppe, M., Davidson, M. C. G., et Marles, K. (2012). «Innovation within the Australian outdoor hospitality parks industry». International Journal of Contemporary Hospitality Management, 24(5), 682-700. 

Cohen, E. (1988). «Authenticity and Commoditization in Tourism». Annals of Tourism Research, 15, 371-386. DOI: 10.1016/0160-7383(88)90028-X

Edwards, D., Martinac, I., et Miller, G. (2008). «Research Agenda for Innovation in Sustainable Tourism». Tourism and Hospitality Research, 8(1), 56-61. DOI: 10.1057/thr.2008.6

Hall, C. M. (2007). «Response to Yeoman et al: The Fakery of ‘The authentic tourist’». Tourism Management, 28(4), 1139-1140.

Hjalager, A.-M. (2010). «A Review of Innovation Research in Tourism». Tourism Management, 31(1), 1-12. 

INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES

Communications et publications

Lieu et informations pratiques

Programmation

Comité scientifique